Mélange de plusieurs composants, l’e-liquide est un consommable qui joue le rôle de carburant pour la cigarette électronique. Contenu dans le réservoir ou tank, ce dernier dont le but est de produire de la vapeur peut irriter quelques fois la gorge. Pour éviter cela, vous pouvez modifier le liquide et les dosages.

Les causes de la gorge irritée pendant le vapotage

Un e-liquide qui pique la gorge est souvent trop nicotiné. Le dosage de nicotine est dans ce cas supérieur à celui dont le vapoteur a besoin et cela entraîne un hit plus fort. Dans le domaine de la vapote, le hit est la sensation de raclement ou de contraction de la gorge éprouvée lors de l’inhalation de la vapeur. Il s’agit d’un ressenti essentiel pour le vapotage. De façon classique, la nicotine contenue dans l’e-liquide influence le hit.

En outre, plus le hit est fort, plus le risque de gorge irritée est élevé. Ainsi, si vous aviez un e-liquide qui pique, il faudrait penser à vérifier le taux de nicotine. Pour connaître la dose de nicotine idéale à ajouter dans son e-liquide, il faudrait estimer le nombre de cigarettes fumé par jour. Il est important d’ajouter une quantité de boosters adaptée à ses besoins.

Par ailleurs, si l’e-liquide continue d’irriter la gorge malgré un changement de dosage de nicotine, il faudra vérifier la clope. Celle-ci dit être réglée sur la bonne puissance. Pour les gorges sensibles, il est recommandé d’utiliser des e-liquides aux sels de nicotine. Il en est de même pour les vapoteurs qui ont une hypersensibilité à la nicotine.

Modification de l’e-liquide

L’e-liquide fortement dosé en nicotine peut facilement irriter la gorge à chaque bouffée. Pour modifier cette substance afin d’éviter qu’elle gratte la gorge, il est possible de diminuer le taux de nicotine ou d’augmenter la proportion de VG. De même, le vapoteur peut opter pour un e-liquide avec un dosage plus faible en PG. Dans ce cas, il est recommandé d’utiliser un dosage modéré comme 50 PG/50 VG.

La bonne nouvelle est que tous les flacons disponibles en magasin spécialisé indiquent la composition des constituants de l’e-liquide. Toutefois, il faudrait vérifier si le matériel de vapote accepte le type d’e-liquide choisi. De son côté, le dosage en nicotine se fait en fonction du modèle de cigarette électronique disponible. Il existe également le sel de nicotine qui est une alternative efficace pour modifier l’e-liquide. Environ 20mg/ml de ce produit correspond à 11mg/ml de nicotine classique.

La composition de l’e-liquide

L’e-liquide est une solution visqueuse qui renferme plusieurs secrets gustatifs. Il est composé d’alcool, d’eau, d’arômes, d’exhausteurs de goût, de nicotine, de glycérine végétale et de propylène glycol. La fabrication d’un e-liquide répond à des normes strictes et implique de nombreux moyens industriels. Cela signifie que la fabrication des e-liquides doit répondre à des normes sanitaires strictes.

Pour modifier votre e-liquide, vous devez utiliser une fiole vide afin d’ajouter la solution habituelle ou brute. Ensuite, il faudra procéder à l’ajout de VG pour réduire le taux d’e-liquide. En outre, il est possible de fabriquer ses propres e-liquides en effectuant un bon dosage des constituants.